forum des jeunes communistes de l'Yonne et de la Nievre

Forum de débat des Jeunes communistes de l'Yonne et de la Nievre(JC89et58) sur le communisme,la liberté,l'actualité,la gauche,la droite dans le monde et anti droite,fn, anti libérale mais a l'écoute de toutes les opinions
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'URSS Stalinienne : Corrections

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyliiolos

avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Côte D'or
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: L'URSS Stalinienne : Corrections   Dim 16 Juil - 16:19

Voilà, étant donné que comme tout les forums et site sattelites du parti révisioniste PCF vous semblez réticent au Marxiqsme-Léninisme, j'ai décidé d'apporté ici un copier coller d'un texte que j'ai écrit, issu de mon site http://Marxisme-Leninisme.sup.fr , site qui devrai d'ailleur recevoir prochainement une section concernant le Cuba de Fidel.

























L'URSS Stalinienne





La centralisation, l'outil du Stalinisme



Une des premières choses qui vient à l'esprit fermé par le système de conditionement des consciences capitaliste des personnes à l'évocation de la politique Stalinienne est "dictature".
Mais combien de ces gens se sont documentées de façon "multi-bords" sur la véritable question de la centralisation, et non pas "dictature" à proprement parler, Stalinienne?
Vous qui lisez ces lignes, pouvez au moins vous classer dans cette catégorie rare de nos jours.
Par nature, le peuple est incapable de se gouverner par lui même, contrairement à ce qu'affirment les purs marxistes, attachés à une utopie prise au pied de la lettre d'après les paroles de Marx.Ce qui est d'autant plus vrai lorsque l'on sais que la Russie avait tout été dominée pendant plusieurs siècles par l'obscurantisme tsariste...
Le seul moyen de gouverner avec un tel système que le communisme est le recours à une autorité unique dont seul une élite (Je ne parle pas d'une élite sociale, comme cela est la notion dans les pays capitalistes, mais d'une élite intellectuelle, tout en étant pragmatique) politique à pensée unique peut en prendre le contrôle, le pluralisme quand à lui signerai un retour au capitalisme de part la ïveté naturelle du peuple, ou du moins d'une majorité de celui-ci, seul une évolution massive de la pensée humaine peut changer cela.
Ainsi, le pluralisme était poliquement impossible en URSS, bien que cela n'ai pas empeché une mauvaise succéssion à la mort de Staline, qui a jetée la première terre sur le visage de la vérité Stalinienne.
Pour en revenir aux années que nous ciblons à travers ce site, la centralisation du pouvoir législatif, exécutif et judicière en la personne de Staline, seule capable de les assumer dans leur intégralité, pouvait permettre l'acomplissement du véritable Bolchevisme, parfaitement symbolisée par celle-ci.
Nous parlons bien de centralisation politique, et non pas de dictature comme l'on voudrais le laisser croire...
En effet, l'URSS Stalinienne a été propice à de nombreux référundums qui permettrons à Staline de subvenir dans la limite de son/leur cradre idéologique aux aspiration de son peuple.
L'URSS encore et toujour Stalinienne était un âge d'or du féminisme, qui signa bien avant les plupart des pays mondiaux, et peut être même avant tous, le droit de vote aux femmes, ainsi que leur rôle politique, logique alors mondialement inéxistante!
Rappellons le, l'URSS est également la période et le lieux ou le chomage était néxistant, tout comme le taux de sans abris, celle des droits sociaux ,et de la médecine gratuite, libre à toutes et tous !
Et l'on voudrais nous faire croire à une époque dictatorial d'injustice sociale...Cela fait doucement rigoler les personnes de saine raison qui ont apprises à réfléchir par elles-même, que ce soit d'un bord ou de l'autre, même si cela est très rarement voir jammais avoué dans le second cas.







Les "répressions", le goulag et la menace contre-révolutionaire



Voici une partie de ce texte qui devrait prendre toute son importance au sein de ce site puisque qu'elle se veut rétablir la vérité à propos de l'ensemble d'arguments anti-Staliniens, et plus généralement anti-communistes, sans aucun doute les plus connus et les plus utilisés.
Tout d'abbord, qu'est-ce que la Russie à l'époque Stalinienne?À peine sortit comme nous l'avons dit d'une période obscurantiste de plusieurs Siècles, son peuple est incapable de toute conscience politique pour la plupart des personnes de celui-ci.
Facilement influencable, une main de fer sur les agitateurs impérialiste était éssentielle, aussi une liberté d'expréssion politique aurait facilité l'action de ceux-ci au sein de l'URSS, et nous avons eu largement la preuve sous Lénine que l'exploitation de l'ignorance du peuple était une faille dans les convictions de ceux-ci que ces agents plus ou moins directs savaient exploités, je pense tout particulièrement au sang versé par les "Russes blancs", manipulés à l'inssus de leur gré par les États-Unis et l'Europe capitaliste, y compris la france.Ces états ont d'ailleur offert à soutien militaire à ceux-ci contre Lénine, bien que ces fait aient optenus, bien entendu, une place mineure voir inéxistante à travers notre "éducation" nationale.
Ainsi, en plus d'avoir, par sens moral et pour colmater la brêche de l'ignorance au sein du peuple de L'URSS, instauré une éducation scolaire complète dès la petite enfance, Staline devait s'assurer de couper tout les ponts avec l'influence Ouest-Capitaliste pour contrer cette menace contre révolutionaire qui pèse toujour sur une Russie en état de faiblesse culturelle, consolidée au fil des années par la scolarité et les moyens d'informations officiels.
Ceci s'est traduit par la totalitarité de la pensée Stalinienne pour permettre à l'URSS de se rapprocher de son idéal qu'elle représentait, jusqu'à la mort de Staline.
Toutefois, certains abus ont été faits dans ce mouvement éssentiel entrepris par Staline, et ceci du à une centralisation du pouvoir judiciaire, une des seules imperfections reprochables à ce régime, mais dont les érreures n'étaient pas majoritaire.
Mais précisons que la période de la "grande térreur" (différenciez là d'une très grande distance à la mise en oeuvre de la "répression"-Totalitarité communiste) en elle-même ne se tient en aucun cas sous la silouhette de Staline, les abus ont été commandités par le commissaire du peuple de l'intérieur, Nikolaï Ejov, et non pas, répétons-le encore une fois, de Staline.
Si nous revenons à la "répression" elle-même, elle était néccéssaire au communisme total en URSS, rappellons pas une toute autre vision de celle ci que comme l'a dit Staline, l'URSS de part l'ex-période Staline se situait d'un retard de 50 à 100 ans suivant les domaines par rapport aux pays d'Europe.
Ces paroles ont été prononcées dix ans avant la seconde guerre mondiale, nombre d'année pour un rattrapage de ce retard précisé au cours de ce discours comme certains l'ont remarqués.
Une méthode politique moderée était donc totalement inconcevable, et cela, Staline en étant justement plus que quiquonque conscient.
Le totalitarisme était donc mis en oeuvre par une triple néccécité:
-L'unité de la pensée politique;
-La menace contre-révolutionaire;
-Le retard souffert par la Russie, à la veille de la seconde guerre guerre mondiale.
La méthode la plus contestée de cette totaliarité communiste vient des camps de travail sibériens qu'étaient les goulags.
Pourtant, en ce penchant sur la question, ce que nous allons faire, nous remarquons que ceux-cis n'avaient rien de l'aspect meurtier suggeré, ou plutôt imposés par notre éducation nationale, et que leur inauguration bénéficie d'une logique tout à fait concrète.
Sachons avant tout que la déportation sybérienne ne date pas de l'époque Stalinienne, ni Léniniste d'ailleur, mais est présente tout au long de l'histoire de la Russie, une certaine évidence typiquement Russe plane donc autour de ce fait.Et précisons que Staline lui même fût déporte durant sa jeunesse en Sybérie.
Pour revenir au goulags, une certaine légende capitaliste plaide l' "inocence" collective des détenus de ces camps de travail, un des pas éssentiel vers la connaissance de la vérité historique Stalinienne est de prendre concrètement conscience que ceci est totalement faux, c'est un des parasites qui vous empeche de penser par vous même en jugant en toute connaissance de cause de l'URSS du temps de Staline, quel que soit votre opignon.
Si nous tenons compte du point de vue selon lequel un détenu politique est à la base inocent, que fait-on des nazis et criminels de guerre détenus durant la seconde guerre mondiale?Des contre-révolutionaires térroristes ainsi que les criminels kolkhozes rèsponsables des famines urbaines déliberées que l'on met aujourd'hui sous le dos de Staline?Et des diverses criminels tels que ceux que nous pouvons connaitres partout dans le monde, meurtriers et autres violeurs?
D'un point de vue statistique, nous parlons de 20 millions de morts en URSS, cela totalise les déportés ou goulag ainsi que les condamnés à la peine capitale.
À ces accusations, symboles de la calomnie dans toute sa "splendeur", nous répondrons par des chiffres venus des archives du KGB que le nombre de mortalité au goulag s'élevait en réalité à 5,2% (1934), ce qui change dejà radicalement les chiffres avancés par les capitalistes.
En après-guerre et à l'arrivée des antibiotiques, ce chiffre chutta à 0,3% .
Nous pourrions également évoqués le fait que les 3 millions de condamnés à la peine capitale, d'après les historiens capitalistes, n'ont en fait été condamnés qu'environ au tiers, les deux tiers restants ont été déportés aux goulags, toutefois ces personnes ont été comptées à la fois comme condamnées à la peine capitale et déportée, nous y voyons comme une des nombreuses "légères" défaillances des statistiques officieles qui nous sont imposées...
Pour conclure sur le sujet des goulags, si le recul que nous prennons à ce sujet vous choque, un criminel est toujout bien plus utile à l'URSS en construisant des routes en conditions difficiles que de pourrir au fond d'une céllulle, nourrit et logé jusqu'à la fin de sa vie au dépend du peuple qui les soutiens de leurs biens.
C'est d'une pure logique humaine, et je pense que le goulag est de toute façon toujour préférable à la première "solution" que j'ai évoqué.
Ajoutez à cela le calcul des véritables statistiques concernant le sujet que nous venons d'aborder et vous optiendrez un aperçu de ce qu'était en réalité le système pénal de l'URSS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyliiolos

avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Côte D'or
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Dim 16 Juil - 16:19

Propagande et culte de la personalité



Le principe du communisme total en URSS que nous avons évoqué à travers le chapitre précedent nous ammene à une seconde réflexion parallèle à la contre-critique du totalitarisme Stalinien, et qui est axé principalement sur le caractère propagandiste des autorités médiatiques nationales et du militantisme.
Reprenons de manière écourtée l'analyse que nous avions faite plus tôt de la Russie.
Le peuple, rappellons-le, souffrant encore de l'obscurantisme tsariste, malgrès le remède que représente à cela la scolarité dès lors l'époque Stalinienne, ne peut se doter dans l'immédiat d'un véritable esprit de jugement politque.
Les médias nationalisés, d'après le programme Staliniens, tout naturelement prirent parti...pour leur propre parti, cela est d'une évidence enfantine.
Le peuple lui, guidé par la propagande soviétique, qui n'était à ses début pas si englobante que les cours scolaires capitalistes laisseraient le croire, se rendait bien sûr compte de la diminution de ses propres malheurs, le chômeur n'était plus, chacun trouvait un bonheur à travailler pour son propre bien être et celui de sa patrie, à la construction de la société nouvelle.
N'oublions pas, pour se réferer à des bases plus concrètes, que Staline à fait baisser par sa politique l'espèrance de vie de plus de trente ans en URSS, un gigantesque bond en avant qui rendait bien compte de la qualité de vie multipliée qu'il offrait par sa politique.
La reconnaissance du droit de vote direct eu également une très grande influence sur la pensée du peuple, il n'aspirait plus à une société nouvelle liberée du capitaliste et de la soumission de l'homme par l'homme (je veut dire par là l'humain), il l'a vivait.
C'est d'une évidence naturelle qu'un grand mouvement militantiste est né, dans un ensemble poppulaire casi-totale.
Les artistes chantaient, peignaient l'URSS, l'influence politique sur le peuple par le peuple n'a sans doutes jammais été aussi grand qu'à cette époque.
Ainsi le culte de la personalité fut né, non seulement par la propagande, mais surtout par le militantisme poppulaire, la prise de conscience personelle de chacun.
Nous nous rendons compte du rôle non-majoritaire que l'état à joué à travers ce culte par la réaction de Staline à ces multiples éxagerations, plus particluièrement à travers ses échanges écrits avec le peuple, receuillis dans "Les questions du Léninisme".
Nous y retrouvons l'expréssion de l'extériorisme de sa volonté à travers ces échanges, ou encore son aggréssivité vis à vis de certains auteurs qui le couvrirent de louances "non mérritées" (Staline) à travers certains ouvrages comme "L'enfance de Staline" (Cf:Communisme-Bolchevisme).
Pour démontrer la force et la volonté idéologique du peuple vis à vis de communisme et son symbole, Staline, nous citerons les centaines de décès provoqués par l'hystérie générale lors des funérailles de Staline, ou des millions de personnes étaient présentes pour cette douloureuse séparation.

Voilà donc l'origine, l'analyse et la continuité de ce culte de la personalité voué à Staline contre sa volonté propre, contrairement à la propagande capitaliste qui tente de nous faire croire à un culte organisé par Staline lui même autour de sa personne; je pense que ce chapitre était relativement bref mais néccéssaire.





"Pacte germano-Soviétique" et autres calomnies capitalistes



Pour conclure sur une approche de certains points précis d'accusations envers l'URSS, il semble bon de créer ce dernier chapitre qui sera volontairement non-dévellopé afin que cette approche soit purement concrète.
Nous allons tout d'abbord nous interresser à ce qui a été qualifié de "pacte germano-soviétique" qui a valu a Staline de nombreuses citations aux côté de ce nom qu'est Hitler…
À première vue, il est évident que cela semble être une collaboration et une accusation irréfutable envers Staline, pourtant, hors même de tout jugement, il faut remonter aux temps Léninistes et même Tsaristes afin de bien comprendre ce qu'exprimait en réalité ce "pacte"...
De tout temps, l'Europe capitaliste à soutenue la Russie sous régime Tsariste et ainsi soutenu la misère ouvrière qui y règnais.
Après ,la révolution Bolchevik, ce sont ces même pays capitalistes, dont les états-unis, qui ont à la base montés les futurs "Russes blancs" contre le parti Bolchevik, allant même jusqu'à apporter un soutien économique et le ravitaillement militaire à ceux-ci, ce qui manqua de peu à briser les rêves de la révolution Bolchevik, et seul un esprit patriotique hors norme permit de conclure cet affrontement par une victoire rouge.
PLus tard, la seconde guerre mondiale ne concerna politiquement que es payx de l'Ouest, c'est une guerre capitaliste qui ne concernait en aucun cas l'URSS, en quoi Staline devait-il apporter son aide à l'Europe qui tenta plus tôt de renverser le Bolchevisme en Russie pour des raisons uniquement politique, causant ainsi un nombre de morts incalculables dont la terre Russe restera à jammais irriguée par les torrents de larmes qu'ils provoquèrent?
Aucune, bien entendu...Et nous devons rappeller que cela ne constituait en aucun cas une collaboration mais un pacte de non-aggréssion qui signait la non-intervention de l'URSS dans cette guerre.
Cet un élément historique et indéniable rappellons pour conclure que lorsque que le pacte fut rompu, l'URSS déclara alors une guerre totale à Allemagne Nazie et délivrit la plupart des pays de l'Est et traversa l'Europe bombardée par les Américains jusqu'à Berlin ou elle prit la moitié de l'Allemagne et de sa capitale.
Ainsi nous devons bien plus à Staline de pouvoir parler de cela en Français, et même de cela tout court, qu'aux Américains qui eux ont éxigés en retour plusieurs décénies de dettes à la France qui la prongère dans une profonde misère ainsi que l'imposition à l'Europe et silos à missile durant la guerre froide, provoquant ainsi délibérément le danger d'une troisième guerre mondiale nucléaire.

Les propos des historiens évoquent également des "famines organisées en Ukraine", ce qui donna lieux à un comte prétendent que les peuples "hors de contrôle de l'URSS" étaient affamés en masse afin de produire un génocide politique, généralisation calomnieuse se bsant sur un seul fait qui n'a d'ailleur jammai existé, puisqu'il a été prouvé que ces propos ont été utilisés pour la première fois par les Nazis afin de servir leur propagande anti-soviétique, la véritabke famine en Ukraine n'ayant été en réalité que la conséquence d'e très mauvaises récoltes en 1932.Voici donc la provenance du mythe de famines en Ukraine.

Les capitalistes ont également inventés de toute pièce un "complot des blouses blanches" ou les médecins de Staline auraient soit disant été éxécutés pour ne pas qu'ils filtrent des propos sur l' "état de faiblesse pré-mortel de Staline", alors que cette mort n'est elle même pas vérifiable et que les probabilités d'un assassinat sont historiquement tout autant voir plus présentables en temps qu'hypothèse que cette dernière version officielle ayant eu pour but de dénoncer une soit disante paranoïa imaginaire de Staline.
Non contents de cette calomnie, les capitalistes ont voulu pousser encore plus loin la folie de l'odieuse comparaison entre Staline et Hitler en incluant que par le fait que certains médecins de Staline étaient Juifs, et que cette calomnie veut que ces même médecins furent éxécutés, Staline était lui même antisémite.À cela je répondrait à deux choses:Tout d'abbord, la mort est la même pour tout le monde, qu'ils soient hommes, femmes,Juifs, Musulmans ou Chrétien.Même si un tel complot eut existé, ce qui est totalement faux comme nous venons de le démontrer, ce n'est pas parce qu'un Juif meurt, qui plus est au milieu d'autres personnes d'autre religions, que cela doit être d'une plus grande gravité pour cette personne, cela ne témoignerai d'aucune marque d'antisémitisme.Pour finir, le fait même que Staline eût des médecins de religion Juive prouve à lui seul qu'il n'était pas antisémite puisque il a pu accepter cela, dans le cas contraire, il l'aurait refusé, il ne faut pas voir cela de façon plus complexe, cela n'a d'ailleur rien de politique, mais au contraire de pure logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Lun 17 Juil - 0:06

D'abord nous ne critiquons le periode post 2nd guerre mondiale car Staline et l'URSS a supporté l'effort de guerre pendant la majeur partie de la guerre.

Mais aprés Staline a dérivé, a mené une repression sans frontiere a été l'un des plus grand dictateur de l'histoire car il refusait la religion alors que parfois dans la tete des gens elle peut etre bénéfique même si elle est basé sur des niaizeries. De plus les prmeiere victimes a Staline son les Marxistes ceux qui voyaient le communisme comme une société sans castes ni classes, et Staline les a éliminé est a mis l'URSS aux abois dont elle a jamais pus se relever.

Et déontoligiquement tu peux ce que tu veux 70millions de morts pour quelque raisons ça soit n'est pas acceptables c'est comme si on disait que les 6millions de morts d'Hitler sont légitimes car ils étaient juif. C'est inacceptable!

tongue

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyril
JC
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Lun 17 Juil - 0:09

merci pour se somputeux copier coller mais c'est un forum de discussion donc sa serait sympa de raccourssir pour les mec qui veulent pas si niquer les yeux devant leur ordi ùerci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jc89.actifforum.com
Kyliiolos

avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Côte D'or
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Lun 17 Juil - 14:33

Vince a écrit:



il refusait la religion alors que parfois dans la tete des gens elle peut etre bénéfique même si elle est basé sur des niaizeries.


Non, Staline n'a jammais interdit l'exercice personel de la religion : "Je ne pense pas qu'il faille accepter le projet de loi sur l'interdiction de la religion dans le cadre privé, cela estcontraire à notre constitution." (qu'il a écrite lui même)

Vince a écrit:
De plus les prmeiere victimes a Staline son les Marxistes ceux qui voyaient le communisme comme une société sans castes ni classes, et Staline les a éliminé est a mis l'URSS aux abois dont elle a jamais pus se relever.



Tu parle de ces fameux procès de Moscou?Mais Staline n'a pas eu d'autre solution, ses deux autres choix étaient d'accepter d'entrer dans la corruption politique des ex-bolcheviks verreux ou son propre assassinat que ceux ci ont commandité après son refus de se laisser commander par ces derniers.

Vince a écrit:
Et déontoligiquement tu peux ce que tu veux 70millions de morts pour quelque raisons ça soit n'est pas acceptables

Et bien!J'en est entendu des chiffres extravagants, comme 20 millions le maximum que j'ai pu entendre, mais là je dois avoué que tu as fait très fort! Razz


cyril a écrit:
merci pour se somputeux copier coller mais c'est un forum de discussion donc sa serait sympa de raccourssir pour les mec qui veulent pas si niquer les yeux devant leur ordi ùerci beaucoup

Et bien c'est avant tout un forum politique mon cher!^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Lun 17 Juil - 20:05

Alors pour la religion c'est bien beau de l'ecrire mais quand tu vois que des religieux ont été persécutés car ils voulaient absolument exercé leur religion c'est un peu du flan.

Pour le motif de condamné les gens pour corruption c'est un peu facile pour éliminer ses ennemis. Mais aprés si ça t'aide a accepté leur morts c'est toi qui voit avec ta conscience.


Pour les 70millions je reprends juste ce que j'ai entendu mais de toute façon le chiffre n'est pas importaznt ce qui est grave c'est que ne serais ce qu'un homme meurt a cause de la mégalomanie d'un autre.


tongue

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyliiolos

avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Côte D'or
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Mar 18 Juil - 7:53

Et de quelle mégalomanie veut tu parler au juste?
Car si je ne m'abuse, dans les "Questions du Léninismes", Staline parle de son travail de façon justement autocritique et ne fait preuve en aucun cas de mégalomanie!
Ensuite, je n'ai pas dit que c'était juste une affaire de corruption mais qu'au contraire Staline en refusant celle ci s'exposait à son propre assassinat et je pense d'ailleur qu'ils ne s'en seraient pas privés si Staline n'avait pas agit à temps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Mer 19 Juil - 21:49

C'est vrai ce fut efficace quand il a eu sont attaque cérébrale u ses bras droits l'on laissé crevé car pendant 3h il l'ont pas approché.

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyliiolos

avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Côte D'or
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Ven 21 Juil - 16:02

Ou assassinat, la thèse officiele n'est pas prouvée et certaines preuves soutiennent cette première intérrogation que je posais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Sam 22 Juil - 0:59

Mais cela ne change rien a la gravité de ses actes post 1945

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phineas



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Mer 26 Juil - 15:00

je croi rever heu kyliiolos au lieu de te focaliser sur les merde qu'on pu dire les staliniste ou staline lui meme lit des truc ecrit par marx ou lenine et tu te rendra compte que toute les lignes que tu nous a chié ne sont que de la merde, tu nous parle de communisme en urss sous staline deja grosse contradiction pour qu'il y ai communisme il faut deja suppression de l'etat hors en urss il y'avait bien un etat il me semble et stp me sort pas encore plus de connerie prend l'etat et la revolution de lenine tu te rendra compte par toi meme que tu a tout faux . santa
Sinon vive le negationisme ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   Ven 28 Juil - 23:42

Phneas je n'ait qu'un truc a te dire. Bavo

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'URSS Stalinienne : Corrections   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'URSS Stalinienne : Corrections
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» corrections teint...Quelle texture?
» Marine Soviétique (ex-URSS)
» La Guerre Froide
» Corrections à faire
» Avez-vous connu le 1MT Daniel Pesleux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum des jeunes communistes de l'Yonne et de la Nievre :: Koi kon pense-
Sauter vers: