forum des jeunes communistes de l'Yonne et de la Nievre

Forum de débat des Jeunes communistes de l'Yonne et de la Nievre(JC89et58) sur le communisme,la liberté,l'actualité,la gauche,la droite dans le monde et anti droite,fn, anti libérale mais a l'écoute de toutes les opinions
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Libération d'ingrid Bétancourt

Aller en bas 

Uribe a t-il eu raison de donner l'odre a ses armées d'attaquer les FARC avec le risque qu'encourent les otages?
Oui
40%
 40% [ 2 ]
Non
60%
 60% [ 3 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Libération d'ingrid Bétancourt   Dim 20 Nov - 14:04

[/b]Bonjour à toutes et à tous. Vous aurez probablement appris par Betancourt.info que le président Uribe aurait donné l'ordre à son armée de libérer les otages par la force.

Sachant que l'ordre passé par le commandement des Farc à ses hommes est d'exécuter les otages en cas d'opération de cette nature, le gouvernement colombien édicte en procédant de la sorte une sentence de mort pour les otages.

Je viens de mettre en ligne un communiqué de Yolanda Pulecio, la maman d'Ingrid.

Au nom de toute la famille, elle demande à tous les comités de soutien et à tous les sympathisants d'agir en urgence pour empêcher si cela est possible l'exécution d'un tel ordre.

Nous demandons à chacune et à chacun sur cette liste de transmettre ce communiqué à tous les élus locaux, régionaux, nationaux et européens avec lesquels vous êtes en contact, en leur demandant de soutenir formellement la position de la famille, et de le faire savoir par lettre, par mail ou par fax aux autorités nationales et internationales, ainsi qu'à l'Ambassade de Colombie de leur pays.

Si nous agissons vite et de manière massive, nous avons une chance d'empêcher un drame .

Merci d'agir avec nous, et de le faire dans l'urgence !

Armand

* Armand Burguet - +32 (0) 474 50 80 04 - armand@educweb.org

* www.EducWeb.org - for educators and their classes (fr)
* www.AlterFocus.com - a different view of news (fr)
* www.Betancourt.info - Ingrid Betancourt is held hostage since february 2002...
* www.Aeropostale-3000.org - write a letter to one of the 3.000 people currently held hostage in Colombia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Dim 20 Nov - 14:09

philou a écrit:
[/b]Bonjour à toutes et à tous. Vous aurez probablement appris par Betancourt.info que le président Uribe aurait donné l'ordre à son armée de libérer les otages par la force.

Sachant que l'ordre passé par le commandement des Farc à ses hommes est d'exécuter les otages en cas d'opération de cette nature, le gouvernement colombien édicte en procédant de la sorte une sentence de mort pour les otages.

Je viens de mettre en ligne un communiqué de Yolanda Pulecio, la maman d'Ingrid.

Au nom de toute la famille, elle demande à tous les comités de soutien et à tous les sympathisants d'agir en urgence pour empêcher si cela est possible l'exécution d'un tel ordre.

Nous demandons à chacune et à chacun sur cette liste de transmettre ce communiqué à tous les élus locaux, régionaux, nationaux et européens avec lesquels vous êtes en contact, en leur demandant de soutenir formellement la position de la famille, et de le faire savoir par lettre, par mail ou par fax aux autorités nationales et internationales, ainsi qu'à l'Ambassade de Colombie de leur pays.

Si nous agissons vite et de manière massive, nous avons une chance d'empêcher un drame .

Merci d'agir avec nous, et de le faire dans l'urgence !

Armand

* Armand Burguet - +32 (0) 474 50 80 04 - armand@educweb.org

* www.EducWeb.org - for educators and their classes (fr)
* www.AlterFocus.com - a different view of news (fr)
* www.Betancourt.info - Ingrid Betancourt is held hostage since february 2002...
* www.Aeropostale-3000.org - write a letter to one of the 3.000 people currently held hostage in Colombia

Chanson pour Ingrid

Oui j'aime ce pays qui me tient en otage
Et même si la forêt porte tous mes frissons
Je ne peux, je ne veux et ce ne serait pas sage
Abandonner de l'homme une certaine vision

Dans ces fuites contraintes sous l'humide verdure
Je ne cesse d'entrevoir ces visages d'enfants
Qui supportent en silence la faim et les fractures
Si peu sûrs par nos fautes de voir leurs quinze ans

Ces visions de malheur qui m'obsèdent et me pèsent
S'ajoutent à mes souffrances mais m'empêchent de douter
Des luttes à conduire pour qu'elles brisent les rêves
De ceux qui nous enlèvent pour qu'on ne puisse rêver

La nuit enfouie dans mes cachots de lianes et de feuilles
J'aspire à la révolution des coeurs et des esprits
Sous le fard inquiétant des processions en deuil
J'entraperçois parfois une autre Colombie

Vous qui êtes mes yeux, vous qui êtes ma voix
Avec qui je chemine sans pourtant vous connaître
Voyez comme ce soir nous partageons la foi
D' espoirs en la justice et d'un futur à naître

Si je suis à GAILLARD par la voix qu'on me prête
Et bien que silencieuse du fond de ma prison
Le combat que je mène a trouvé interprète
Qui nous unit ce soir le temps d'une chanson

Dans ce vert paradis qui ressemble à l'enfer
Je hurle mes silences mes peines et mon coeur lourd
A mes enfants je dis tout l'amour d'une mère
Aux gens de mon pays mon amour de toujours

Le silence est une autre nuit
Pour d'autres bleus à l'âme
Il faut lutter contre l'oubli
Et tout ce temps qui nous condamne

Maurice Simon /Cecilem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Dim 20 Nov - 14:10

Chanson pour Ingrid

Oui j'aime ce pays qui me tient en otage
Et même si la forêt porte tous mes frissons
Je ne peux, je ne veux et ce ne serait pas sage
Abandonner de l'homme une certaine vision

Dans ces fuites contraintes sous l'humide verdure
Je ne cesse d'entrevoir ces visages d'enfants
Qui supportent en silence la faim et les fractures
Si peu sûrs par nos fautes de voir leurs quinze ans

Ces visions de malheur qui m'obsèdent et me pèsent
S'ajoutent à mes souffrances mais m'empêchent de douter
Des luttes à conduire pour qu'elles brisent les rêves
De ceux qui nous enlèvent pour qu'on ne puisse rêver

La nuit enfouie dans mes cachots de lianes et de feuilles
J'aspire à la révolution des coeurs et des esprits
Sous le fard inquiétant des processions en deuil
J'entraperçois parfois une autre Colombie

Vous qui êtes mes yeux, vous qui êtes ma voix
Avec qui je chemine sans pourtant vous connaître
Voyez comme ce soir nous partageons la foi
D' espoirs en la justice et d'un futur à naître

Si je suis à GAILLARD par la voix qu'on me prête
Et bien que silencieuse du fond de ma prison
Le combat que je mène a trouvé interprète
Qui nous unit ce soir le temps d'une chanson

Dans ce vert paradis qui ressemble à l'enfer
Je hurle mes silences mes peines et mon coeur lourd
A mes enfants je dis tout l'amour d'une mère
Aux gens de mon pays mon amour de toujours

Le silence est une autre nuit
Pour d'autres bleus à l'âme
Il faut lutter contre l'oubli
Et tout ce temps qui nous condamne

Maurice Simon /Cecilem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Dim 20 Nov - 14:11

Chanson pour Ingrid

Oui j'aime ce pays qui me tient en otage
Et même si la forêt porte tous mes frissons
Je ne peux, je ne veux et ce ne serait pas sage
Abandonner de l'homme une certaine vision

Dans ces fuites contraintes sous l'humide verdure
Je ne cesse d'entrevoir ces visages d'enfants
Qui supportent en silence la faim et les fractures
Si peu sûrs par nos fautes de voir leurs quinze ans

Ces visions de malheur qui m'obsèdent et me pèsent
S'ajoutent à mes souffrances mais m'empêchent de douter
Des luttes à conduire pour qu'elles brisent les rêves
De ceux qui nous enlèvent pour qu'on ne puisse rêver

La nuit enfouie dans mes cachots de lianes et de feuilles
J'aspire à la révolution des coeurs et des esprits
Sous le fard inquiétant des processions en deuil
J'entraperçois parfois une autre Colombie

Vous qui êtes mes yeux, vous qui êtes ma voix
Avec qui je chemine sans pourtant vous connaître
Voyez comme ce soir nous partageons la foi
D' espoirs en la justice et d'un futur à naître

Si je suis à GAILLARD par la voix qu'on me prête
Et bien que silencieuse du fond de ma prison
Le combat que je mène a trouvé interprète
Qui nous unit ce soir le temps d'une chanson

Dans ce vert paradis qui ressemble à l'enfer
Je hurle mes silences mes peines et mon coeur lourd
A mes enfants je dis tout l'amour d'une mère
Aux gens de mon pays mon amour de toujours

Le silence est une autre nuit
Pour d'autres bleus à l'âme
Il faut lutter contre l'oubli
Et tout ce temps qui nous condamne

Maurice Simon /Cecilem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Dim 20 Nov - 14:12

Moi je pense qu'il faut une grande mobilisation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goulwen
JC
avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Mer 30 Nov - 22:23

Je pense que l'opinion international est quand même bien mobilisé pour une prise d'otage qui dure depuis si longtemps. Maintenant est-ce que cela fait d'elle un symboale, je sais aps. Disons que si cela avait été vraiment le cas l'intervention de l'armée n'aurait même aps pu avoir lieu. Mais de toute façon les farc se servent des otages pour exiger la non-violation de leur teritoire. Depuis le temps que ca dure, je comprends quand même qu'on puisse vouloir regler le problème au mortier et à l'automatique 9mm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connolly



Nombre de messages : 6
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Sam 31 Déc - 14:14

bonjour !
Un grand absent de votre débat : le peuple colombien. Les communistes, syndicalistes, progressistes, simples paysans, militants ouvriers, qui se font ASSASSINER par milliers depuis des années, par un pouvoir assassin quasi-fasciste, utilisant des groupes para militaires qui reproduisent des dizaines d'Oradour sur Glane dans ce pays.

A CHAQUE FOIS que les FARC ont accepter de déposer les armes, pour négocier avec le pouvoir, ils se sont fait massacrés.

Alors, oui, je n'ai pas honte d'apporter tout mon soutien à ces héroïques guérilleros, qui se battent pourt leur pays, contre le fascisme, pour la justice sociale.

A bientôt dans les débats !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prcf-38.over-blog.net
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Sam 31 Déc - 18:22

d accord avec toi clément il faut juste tous faire un éffort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Sam 31 Déc - 18:29

bonjour

dans ce débat on n oublie personne car on mets l accent sur ceux qu ingrid betancourt fait.

de plus je le sait qu il fautpas oublier les communistes car il sont aussi enlever ou tuer, comme les syndicalistes

ce que je demande ces que les farc dépose leurs armes et libère les otages car ils ne respectent pas les droits de l homme ni le droit de la femme.

moi je dit que les farcs nous menttent car il nous disent pas si ingrid et les otages sont encore en vie.

moi je me bat contre le fascisme, contre la guerre, et je me bats pour la justice sociale et je pense au peuple colombien et je leur souhaite un trés bonne année 2006 ainsi qu a tous les otages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: uribe   Sam 31 Déc - 18:31

je pense que monsieur uribe doit faire libérer les otages sans sang et sans mort, ca doit être son but si il veut être élu trés prochainement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connolly



Nombre de messages : 6
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Dim 1 Jan - 15:47

philou a écrit:

ce que je demande ces que les farc dépose leurs armes et libère les otages car ils ne respectent pas les droits de l homme ni le droit de la femme.

moi je dit que les farcs nous menttent car il nous disent pas si ingrid et les otages sont encore en vie.


OOOOooook. et tu crois que les mecs en face des FARC, une fois que celles ci auront "déposés les armes" comme tu le souhaites, feront quoi? qu'ils leur offriront des fleurs? qu'ils se réconcilieront main dans la main?
Je parlerais des aspects négatifs des FARC lorsque l'on aura bien dit clairement qu'ils se battent contre des fascistes, et pour leur peuple !
A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prcf-38.over-blog.net
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Lun 2 Jan - 16:49

Alors qu'il prouve en déposant leur armes et qui libérent tous les otages et qu'il allent voter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Lun 2 Jan - 16:51

Bonjour,

Je viens de lire sur Betancourt.info, que les FARCS avaient refusé la
proposition...
Que pouvons nous faire ? Quelles actions ??
Hors mis les Actions de Terrain que nous menons déjà ?

C'est effectivement, une fois de plus, une mauvaise nouvelle, et elle
était
hélas attendue (voir les derniers articles postés dans les pages
"actualités" les 29 et 30 décembre). Dans cet espèce de jeu d'échecs
cynique
qui se joue entre les différents acteurs du conflit colombien, il
apparaît
de manière évidente, de quelque côté que l'on se tourne, que le respect
de
la vie humaine, l'obligation de se conformer au Droit Humanitaire
International et la considération pour les souffrances des victimes
aient
peu de poids face aux calculs politiques, stratégiques ou bassement
matériels.

Pour les victimes et leurs familles, il est de plus en plus évident que
le
seul espoir réside dans l'intervention efficace de la Communauté
Internationale pour inciter les parties en conflit à se parler et à
négocier. Plus que jamais nous devons soutenir l'action actuelle des
gouvernements français, suisse et espagnol dans leur rôle de médiation.

Pour tous les comités, un seul mot d'ordre : continuer et intensifier
nos
actions dans le cadre de nos campagnes communes. Seule la conjonction
de nos
efforts peut nous permettre d'atteindre des résultats qui démontrent à
tous
les gouvernements concernés - dans les Amériques et dans nos pays - que
le
mouvement de soutien à une solution négociée s'amplifie et que leurs
électeurs ne permettront pas que ce problème continue à stagner.

Dans le mois qui vient, notre mouvement doit démontrer son ampleur de
manière éclatante. Les manifestations qui vont s'organiser autour du 23
février seront notre vecteur. CHAQUE COMITE doit s'engager à cette
occasion.
En ce moment la liste publiée sur Betancourt.info ne comprend qu'une
petite
dizaine d'actions. Il nous en faut plus d'une centaine pour être
crédibles !
Nous devons accompagner le concert de Renaud à Rouen, qui sera le point
focal "médiatique" du 23 février, par des manifestations "locales" dans
tous
les coins de l'Hexagone et à l'étranger.

C'est la raison d'être de nos comités. Et c'est comme cela que,
finalement,
nous ferons libérer Ingrid, Clare et les autres.

Bon courage à toutes et à tous.
Bonjour,

Je vous présente à tous Vœux de bonheur et santé et que tous vos Vœux
se
réalisent...

Faisons le Vœux que l'année 2006 soit celle de la Paix et de Liberté de
tous
les Otages ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Lun 2 Jan - 16:55

Peut etre que si le probleme d'Ingrid Bétancourt devenait un probleme politique cela arrangerais les choses.

Je m'xplique les FARC sont une guérilla marxiste donc qui a des liens idéologiques avec les Partis Communistes du monde.


Donc si tout les groupes politiques de france et d'ailleurs qui se réclament communistes demandent la libération d'Ingrid et des autres otages cela va peut etre faire bouger les FARC.


C'est une suggestion rien d'autre


tongue

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Mer 4 Jan - 16:08

FARC: pas d'échange d'otages avec le président Uribe
04/01/2006 - Latin Reporters
"Latin Reporters", un collectif de journalistes qui analysent régulièrement l'actualité latino-américaine et espagnole, publient aujourd'hui leur analyse de la situation en Colombie. Généralement bien informés de la situation dans ce pays, ils avancent quelques explications intéressantes - à prendre toutefois avec le recul nécessaire : ce collectif a énoncé dans le passé quelques affirmations très surprenantes, comme par exemple le fait que les comités de soutien à Ingrid Betancourt seraient noyautés par des supporters des Farc...

L'article de Latin Reporters :

Ingrid Betancourt, si elle est toujours en vie, et d'autres otages risquent de rester longtemps encore aux mains des FARC. Selon cette guérilla marxiste, "il n'y aura pas d'échange humanitaire" sous la présidence d'Alvaro Uribe, dont les sondages prédisent la réélection en mai et pour quatre ans à la tête de la Colombie.

Les espoirs créés par une proposition de la France, de la Suisse et de l'Espagne sont ainsi déçus. Présentée au nom des trois pays européens le 12 décembre dernier et acceptée aussitôt par le président Uribe, la proposition portait sur la démilitarisation temporaire, garantie par des observateurs internationaux, d'un territoire de 180 km² dans le sud-ouest colombien, autour de la localité d'El Retiro.

Emissaires gouvernementaux et des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) étaient invités à y négocier la libération de 59 otages politiques et militaires de la guérilla, dont la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt (enlevée le 23 février 2002), en échange de la libération de quelque 500 guérilleros actuellement prisonniers.

L'acceptation par le président colombien d'une démilitarisation temporaire d'une partie du territoire national était considérée comme une concession majeure. Elle avait rendu espoir aux familles des otages. Ces familles veulent croire que la guérilla ne refuse pas catégoriquement l'échange de prisonniers, les rebelles accusant plutôt le président Uribe de le torpiller.

Dans un communiqué intitulé "Avec Uribe, il n'y aura pas d'échange humanitaire", les FARC laissent néanmoins peu de place à l'optimisme. La guérilla réclame en effet un interlocuteur présidentiel "ayant aussi la volonté de négocier la solution du conflit" qui ensanglante la Colombie depuis plus de 40 ans. Cette revendication submerge et donc complique la question nettement plus restreinte d'un échange de prisonniers.

Par ailleurs, les FARC surprennent en affirmant qu'ils "ne connaissent pas encore" la proposition présentée le 12 décembre par Paris, Berne et Madrid.

Les FARC rappellent que l'extradition aux Etats-Unis de deux de leurs chefs, "Simon et Sonia", reste "un écueil insurmontable" sur le chemin d'un éventuel échange humanitaire.

Mais l'aspect le plus inquiétant du communiqué est l'insistance des FARC à attribuer au président Uribe la volonté de libérer militairement, "à sang et à feu", les otages des rebelles. La guérilla attribue ainsi à une tentative militaire de sauvetage la mort de deux otages, "le gouverneur d'Antioquia et l'ex-ministre de la Défense Echeverri Mejia".

Or, pour la plupart des personnes séquestrées par la guérilla, dont Ingrid Betancourt, aucun indice de vie n'est donné depuis plusieurs années. Même si le président Uribe n'écarte pas des tentatives militaires de libération, le risque existe que les FARC attribuent la mort d'otages importants déjà décédés à une prochaine action de l'armée colombienne, qui serait présentée par les rebelles comme une tentative irréfléchie de délivrer des séquestrés.

Le président Uribe, dont la popularité reste proche de 70%, risquerait alors d'être exposé à un discrédit national et international avant les élections législatives colombiennes de mars et la présidentielle du mois de mai.

Raisons probables ou possibles du refus des FARC

-Le président Alvaro Uribe s'était empressé de marquer publiquement son accord à la proposition de la France, de la Suisse et de l'Espagne. La guérilla ne souhaite pas donner l'impression qu'elle va suivre un chemin que semblerait avoir ouvert son pire ennemi.

-La Colombie est en campagne préélectorale et un accord humanitaire faciliterait davantage la réélection, en mai 2006, du président Uribe, grand favori des sondages.

-Les Etats-Unis n'accepteront sans doute pas de libérer, comme le réclament souvent les FARC dans le cadre de l'échange humanitaire, deux chefs guérilleros extradés par le gouvernement colombien: "Simon Trinidad" (nom de guerre de Juvenal Ricardo Palmera) et "Sonia" (Omaira Rojas Cabrera). Ils doivent comparaître devant les tribunaux américains, qui les accusent notamment de trafic de drogue.

-Invoquant des exigences de sécurité, les FARC proposaient de négocier l'échange humanitaire dans une zone démilitarisée de 800 km², soit quatre fois plus grande que celle délimitée par les émissaires français, suisses et espagnols. Le nº2 de la guérilla, Raul Reyes, vient de confirmer le maintien de cette condition.

-Par "démilitarisation", les FARC entendent retrait de l'armée et de la police, mais non des guérilleros. La France, la Suisse et l'Espagne envisageaient, elles, le retrait de tous les combattants de la zone démilitarisée où se dérouleraient les négociations. La guérilla aurait donc perdu le bénéfice espéré d'une occupation sans nécessité de combattre.

-La démilitarisation de la zone proposée par les trois pays européens concernant tous les combattants, les FARC n'auraient pas pu y organiser, devant les télévisions internationales, les défilés massifs de guérilleros et les meetings qui, selon les FARC, auraient servi leur image internationale dans la zone que le président Andres Pastrana (1998-2002) avait démilitarisée sous son mandat pour tenter, en vain, d'y négocier la paix.

-Mort inavouée d'un ou de plusieurs otages importants.

-Marxistes et luttant depuis 1964, les FARC pourraient estimer que le temps joue en leur faveur. Le virage à gauche s'accentue en effet en Amérique latine. La guérilla colombienne se félicite du triomphe électoral en Bolivie de l'Indien Evo Morales, proche du cubain Fidel Castro et du vénézuélien Hugo Chavez. Le pro-américanisme libre-échangiste du président Alvaro Uribe risque d'isoler la Colombie dans une mutation idéologique régionale touchant aussi, à des degrés divers, le Brésil, l'Argentine, le Chili et l'Uruguay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Mer 4 Jan - 16:08

je suis d'accord avec vince car il dit les choses vrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Jeu 5 Jan - 16:37

Bonsoir à toutes et à tous. Pour votre info, ma réponse à Christian Galloy, responsable de Latin Reporters, qui vient de m'écrire suite à mes commentaires ce matin sur son article:
Bonjour Armand
et avant tout mes meilleurs voeux pour 2006,

Merci d'avoir référencé notre dernier article "FARC: pas d'échange d'otages avec le président Uribe". Merci aussi d'avoir présenté brièvement LatinReporters.com.

Juste un détail entre nous. Je ne sais si, comme tu l'écris, nous aurions dit un jour que "les comités de soutien à Ingrid Betancourt seraient noyautés par des supporters des Farc". En piochant dans nos archives, j'ai vu qu'en mai 2004, dans un encadré intitulé "La réalité nue" de la page http://www.latinreporters.com/colombiepol04052004.html nous constations que des sympathisants d'Ingrid Betancourt se disent aussi partisans des FARC.

Je crois que c'est une réalité constatable (notamment dans les médias lors de la dernière visite d'Uribe aux institutions européennes), mais heureusement de moins en moins. Mais nous ne pensions pas à un noyautage, ce concept répondant à une tactique et à une volonté maligne certainement absentes de ta formidable entreprise de soutien à Ingrid et de la grande majorité d'autres initiatives visant à la libération de la malheureuse.

Amicalement,

Christian Galloy
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ma réponse à Christian :

Salut Christian, tous mes voeux également. Je ne parlais pas de l'article que tu cites, mais de celui publié en septembre 2005 :
Ingrid Betancourt et la France, instruments des FARC? : "Dans ce contexte global, la France et Ingrid Betancourt apparaissent comme des instruments involontaires aux mains des FARC. D'autant plus qu'en Europe une bruyante minorité parmi la multitude de sympathisants d'Ingrid Betancourt applaudit aussi la guérilla marxiste qui la séquestre".
L'article en question a choqué pas mal de monde dans le réseau de comités. Je ne sais pas où l'auteur a entendu une "bruyante minorité" de partisans des Farc parmi nous, mais en ce qui me concerne je ne connais pas une seule personne dans nos rangs qui soit dans ce cas - et je connais bien tous les comités, étant le fondateur et l'animateur du réseau.
"c'est une réalité constatable (notamment dans les médias lors de la dernière visite d'Uribe aux institutions européennes"
Ce qu'en ont dit les média colombiens est une chose. La réalité en est une autre - ce n'est pas à toi qu'il faut expliquer comment le gouvernement colombien manipule les media. L'impression de beaucoup était que l'auteur de l'article en question avait emboité très "légèrement" le pas au président Uribe qui avait décrété que "quiconque dit du mal du président à l'étranger est un ennemi de la nation" (grande affiche de 6m de large placée au centre de Bogota, juste en face des bureaux du parti Oxygeno Verde, une semaine après la visité "chahutée" d'Uribe au Parlement Européen). En Colombie, être qualifié d'"ennemi de la nation" n'est pas anodin. Cela avait résulté en plusieurs menaces de mort très sérieuses venant probablement des groupes paramilitaires qui supportent le président - et certains responsables de ce parti à Bogota ont dû quitter le pays.

Si à plusieurs reprises nous avons dénoncé le manque de volonté politique du président pour l'échange humanitaire, ou mis en cause certaines de ses actions qui ont par trois "saboté" des tentatives de négociations, cela ne veut évidemment pas dire que nous serions des partisans des Farc. L'hypothèse que "ceux qui critiquent le président sont forcément des amis de ses ennemis" est un peu lègère. Dans le contexte colombien cela peut avoir des conséquences graves, voire mortelles, tu le sais bien.

Notre position vis-à-vis des Farc et du gouvernement colombien a toujours été claire, et exprimée à plusieurs reprises dans nos communiqués :
On ne sait ce qu’il faut dénoncer en premier lieu…

La cruauté de leurs ravisseurs, qui continuent sans état d’âme à pratiquer de manière systématique la prise d’otage et l’assassinat de civils comme des moyens « ordinaires » de poursuivre une lutte dont ils veulent faire croire qu’elle est une lutte de libération ?

L’indifférence du gouvernement colombien qui laisse froidement des milliers de ses citoyens endurer ce calvaire – certains depuis plus de sept ans -, et dont la seule préoccupation semble être la gloire d’une hypothétique victoire militaire ?

La banalisation de cette situation dans le grand public et particulièrement en Colombie, où une partie parfois importante de la population semble avoir classé les enlèvements dans les « péripéties habituelles de la vie normale » ?

Ou l’incroyable naïveté de certains groupes ou organisations politiques dans nos pays, qui continuent à soutenir les guérillas colombiennes au nom de leurs convictions soi-disant marxistes ou bolivariennes ?

Je crois que c'est assez clair

Je te souhaite, ainsi qu'aux collaborateurs de Latin Reporters, une année 2006 où vous pourrez enfin écrire des articles célébrant des avancées pacifiques en Colombie, et la libération du plus grand nombre possible d'otages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Jeu 5 Jan - 16:38

Bonjour,

Jacques CHIRAC lors de ses Vœux à la presse :

"Appel à libération de tous les otages" dont Ingrid BETANCOURT et
Bernard
PLANCHE

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Uribe appelle les FARC à négocier   Lun 13 Mar - 20:08

Colombie: renforcé par les législatives, Uribe appelle les FARC à négocier

agrandir la photo

BOGOTA (AFP) - Le président colombien Alvaro Uribe a obtenu une confortable majorité aux législatives dimanche, ce qui renforce ses chances de réélection fin mai et son poids face à la guérilla marxiste des FARC qu'il a appelée à changer d'attitude et à négocier.
Les cinq partis appuyant M. Uribe ont obtenu 61 des 100 sièges du Sénat, sur la base d'un dépouillement de 90% des bulletins, 2 sièges supplémentaires étant réservés aux mouvements indigènes pour lesquels un scrutin spécial était organisé.

agrandir la photo

Le résultat des législatives constitue un grave revers pour l'opposition menée par le Parti libéral de l'ancien président Cesar Gaviria qui était la principale formation politique du congrès (parlement bicaméral) depuis 50 ans et est supplantée par le Parti de l'U (comme Union) et le Parti conservateur.
M. Gaviria (président de 1990 à 1994) a assumé la responsabilité du "modeste" score de son parti mais a dénoncé une collusion entre le pouvoir et les paramilitaires d'extrême-droite, ces milices privées formées il y a 30 ans par des propriétaires terriens pour combattre les guérillas. "Nous pensons que le paramilitarisme et l'argent facile ont joué un rôle important dans l'élection parlementaire", a déclaré M. Gaviria.
Fort de l'avancée de sa coalition, M. Uribe qui brigue un deuxième mandat de quatre ans lors de la présidentielle du 28 mai, a adressé dès dimanche un message solennel à l'adresse des FARC (Forces Armées révolutionnaires de Colombie), la principale guérilla avec 17.000 combattants.
"J'appelle les FARC à réviser leur conduite, à analyser la vocation démocratique de tous les Colombiens et à considérer la possibilité d'un processus de paix sérieux et urgent", a déclaré M. Uribe.
M. Uribe qui dispose d'une cote de popularité de 70% a également exhorté les paramilitaires à "achever leur démobilisation" et s'est adressé à la guérilla de l'ELN "pour que les discussions préliminaires (en cours à La Havane) aboutissent et mènent à la paix". L'ELN (4.000 hommes) discute depuis décembre avec des représentants gouvernementaux pour tenter d'établir un calendrier de négociations.
Concernant le processus avec les FARC bloqué depuis plusieurs années, la France, la Suisse et l'Espagne ont proposé le 13 décembre la création d'une zone démilitarisée dans le sud-ouest pour abriter des négociations en vue d'un échange "humanitaire" entre 500 guérilleros emprisonnés et 58 otages dont la Franco-colombienne Ingrid Betancourt.
M. Uribe a donné son aval mais les Farc refusent de négocier avec un président dont elles dénoncent la politique répressive à leur égard.
"La Colombie mérite la paix, mais Uribe représente tout le contraire: la guerre irrationnelle et l'incendie du pays", indiquaient-elles dans un communiqué diffusé le 21 février.
Dans les trois semaines précédant les législatives, les FARC ont intensifié leurs attaques et attentats faisant 35 morts, surtout des civils dont des conseillers municipaux.
La journée électorale de dimanche a été toutefois relativement calme en dépit de quelques incidents dont le plus grave a été l'incendie de deux autobus et d'un taxi par des hommes masqués à Bogota peu après l'ouverture du scrutin.
Dans plusieurs villes de l'Etat d'Antioquia (nord), des rebelles ont en outre menacé les électeurs qui se rendaient aux urnes.
Le scrutin était surveillé par 165.000 soldats déployés dans tout le pays et par une cinquantaine d'observateurs de 15 pays et d'organisations internationales.
Quelque 26,5 millions d'électeurs étaient appelés à renouveler le Congrès en élisant 102 sénateurs parmi 823 candidats et 165 députés sur 1.968 candidats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   Lun 13 Mar - 23:27

P*************

Filou arrete le copier collé ou je te vak du forum!

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: reponse   Dim 19 Mar - 13:37

ok bon je vais faire autrement

Guy Férez
maire d’Auxerre
a l’honneur de vous convier
à la manifestation de soutien et à la cérémonie d’élévation de
Ingrid Bétancourt
au rang de citoyen d’honneur de la ville d’Auxerre
en présence de la
Fédération Internationale des Comités Ingrid Bétancourt (FICIB)
le samedi 25 mars 2006 à 16 h 30
en salle du Conseil municipal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: reponse suite   Dim 19 Mar - 13:38

je ne vais plus faire de papier coller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libération d'ingrid Bétancourt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libération d'ingrid Bétancourt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P902 Libération
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09
» La libération filmée par les reporters américains.
» Décès de Gérard Théodore, Compagnon de la Libération
» Bal de la Libération 2012 - Reportage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum des jeunes communistes de l'Yonne et de la Nievre :: sondage-
Sauter vers: