forum des jeunes communistes de l'Yonne et de la Nievre

Forum de débat des Jeunes communistes de l'Yonne et de la Nievre(JC89et58) sur le communisme,la liberté,l'actualité,la gauche,la droite dans le monde et anti droite,fn, anti libérale mais a l'écoute de toutes les opinions
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Jeu 17 Nov - 22:40

Léon Trotski est pour nous un personnage très intéressant.
On retiendra surtout de lui son rôle crucial dans la réussite de la révolution d'octobre 1917 aux côtés de Lénine, sa victoire lors de la guerre civile, suivie de ses prises de position radicale contre Staline et les déviations bureaucratiques et nationalistes de l'URSS. Et surtout ses nombreuses œuvres et théories marxistes et historiques...
On retiendra néanmoins sa poigne de fer lors de l'organisation de l'armée rouge, comme l'interdiction d'élire les officiers comme cela se faisait lors de la révolution ainsi l'intégration de milliers d'officiers tsaristes (ceux-là même qui avaient participés à la première guerre mondiale) dans l'armée rouge ce qui souleva beaucoup de protestations au sein des bolcheviques qui voyaient comme l'un des objectifs du socialisme de débarrasser le monde du militarisme.
Trotski fera fusiller les membres du Soviet de Cronstadt (une base navale d'où venaient les navires qui ont assuré la victoire de la révolution d'octobre) qui réclamaient des comptes au pouvoir central du parti bolchevik et le changement de leur direction par vote.
Il trahira aussi ses anciens alliés communistes libertaires en Ukraine dont beaucoup furent assassinés sous ses ordres après leur victoire commune.
Trotski fonda après son expulsion d'URSS par Staline la 4ème internationale en 1938.
L'histoire ne dira jamais s'il aurait fait beaucoup mieux que Staline (le pire n'étant pas possible), mais on peut lui laisser le bénéfice du doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-voto



Nombre de messages : 15
Localisation : Bordeaux/Mérignac
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Sam 24 Déc - 2:00

Vince a écrit:

L'histoire ne dira jamais s'il aurait fait beaucoup mieux que Staline (le pire n'étant pas possible), mais on peut lui laisser le bénéfice du doute...

Les trotskystes tiennent les mêmes propos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Mer 28 Déc - 17:04

Oui et alors?

Je vois pas pourquoi sous pretexte que l'on se demande(a jsute titre d'ailleur)si trotsky aurais fait mieux que Staline on est Trotskiste,la chose qui est sur c'est que Trotsky arais surement imoposé une dictature militaire puisqu'il était le Chef de l'armée rouge donc sa aurais été une dictature aussi et les JC sont contre toutes forme de dictature donc c'est une raison de plus que les JC ne sont pas trotskistes.

Vince tongue

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-voto



Nombre de messages : 15
Localisation : Bordeaux/Mérignac
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Mer 28 Déc - 17:56

Vince a écrit:
Oui et alors?

Je vois pas pourquoi sous pretexte que l'on se demande(a jsute titre d'ailleur)si trotsky aurais fait mieux que Staline on est Trotskiste,la chose qui est sur c'est que Trotsky arais surement imoposé une dictature militaire puisqu'il était le Chef de l'armée rouge donc sa aurais été une dictature aussi et les JC sont contre toutes forme de dictature donc c'est une raison de plus que les JC ne sont pas trotskistes.

Vince tongue

Se demander si Trotsky aurait fait mieux que Staline est complètement inutile. Ce n'est ni de l'histoire, ni de la politique, c'est de la science-fiction. Alors ton dicsours fait de "si" et de "peut-être", je ne vois pas son intérêt.

Par ailleurs, se dire contre toute forme de dictature est, venant de quelqu'un qui se dit communiste, très étonnant...ça prouve de grandes lacunes politiques notamment en ce qui concerne le concept de dictature du prolétariat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Mer 28 Déc - 18:51

Le prolétariat est le peuple donc par conséquent une dictature du prolétariat reviendrais a une dictature du peuple,c'est ce que nous voulons.

Aprés c'est sur je n'est pas la prentention d'etrze un maitre en politique loin de la,je milite avec mes convictions,mes tripes et ma passion.

Mes conviction sont qu'il faut vaquer les impérialistes et les capitalistes qui ne represente qu'une infime partie de la poputation mais sous pretexte qu'elle arrive a mieux escroquer les autres impose une dictature capitalo-impérialiste.Et qu'a la place mettre un systeme politique où les prolétaires sont enfin considéré et respecté

Je crois que sous Staline,le prolétaire n'avait pas grand chose a direpar rapport aux décisions gouvernementales(d'ailleur le but finale du communisme est qu'il n'y aitplus aucune forme de gouvernement qui asservie la population)sinon il finissait au goulag?


Vince tongue

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-voto



Nombre de messages : 15
Localisation : Bordeaux/Mérignac
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Mer 28 Déc - 21:00

Vince a écrit:
Le prolétariat est le peuple donc par conséquent une dictature du prolétariat reviendrais a une dictature du peuple,c'est ce que nous voulons.

Aprés c'est sur je n'est pas la prentention d'etrze un maitre en politique loin de la,je milite avec mes convictions,mes tripes et ma passion.

Mes conviction sont qu'il faut vaquer les impérialistes et les capitalistes qui ne represente qu'une infime partie de la poputation mais sous pretexte qu'elle arrive a mieux escroquer les autres impose une dictature capitalo-impérialiste.Et qu'a la place mettre un systeme politique où les prolétaires sont enfin considéré et respecté


On a apparemment le même but mais on diverge sur le discours et la politique à tenir pour y parvenir.

Vince a écrit:

Je crois que sous Staline,le prolétaire n'avait pas grand chose a direpar rapport aux décisions gouvernementales(d'ailleur le but finale du communisme est qu'il n'y aitplus aucune forme de gouvernement qui asservie la population)sinon il finissait au goulag?

C'est quand même très caricatural...
Mais pourquoi cet antistalinisme viscéral ?
La bourgeoisie n'en fait déjà pas assez ? Pas un reportage sur la Russie d'aujourd'hui sans évoquer l'URSS et taper sur Staline -_-

Vous faites leur jeu, celui du brainwash constant et du conditionnement...en un mot du révisionnisme historique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Mer 28 Déc - 23:10

La haine viscéral est peut etre un peu fort, je condamne Staline pour la simple et bonne raison c'est que les gens associent staline et communisme d'aujourd'hui a chaque qu'une personne sait que je suis communiste elle vient me voir et me sort staline,les goulags etc...

Je combat cette vision car elle est nocive et tant que les gens auront cette vision nous ne décollerons pas des 3,5% je veux un vrai gouvernement communiste,que les prolétaires aient leurs mots a dire qu'ils soit écouté et qu'il soit au pouvoir



Vince tongue

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-voto



Nombre de messages : 15
Localisation : Bordeaux/Mérignac
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Jeu 29 Déc - 0:11

Vince a écrit:
La haine viscéral est peut etre un peu fort, je condamne Staline pour la simple et bonne raison c'est que les gens associent staline et communisme d'aujourd'hui a chaque qu'une personne sait que je suis communiste elle vient me voir et me sort staline,les goulags etc...



Moi aussi quand je tiens des propos communistes on m'oppose toujours Staline et ses millions de morts comme si l'idéal communiste se résumait à cela.

On peut aussi résumer le système capitaliste à ses morts; On peut "s'amuser" à les compter depuis ses origines (en gros à partir du génocide des amérindiens) pour ceux qui aiment chiffrer dans l'horreur.

Bref, la classe dominante a réussi à créer l'amalgame entre communisme et goulag. Pourquoi fait-elle cela ?

Parce qu'il est nettement plus facile de critiquer l'application du communisme faite par Staline en URSS que les idées communistes elles-mêmes.

Pour autant doit-on céder au révisionnisme qui fait de Staline l'homologue d'Hitler ?
La réponse est assurément NON.

Staline a fait des choses bien dignes de ces idées socialistes que je défends et il faut le faire savoir, on ne doit pas céder au révisionnisme historique !

Cela n'empêche pas de condamner les purges et les grands procès.

Ces personnes qui associent communisme et goulag sont victimes du conditionnement que pratique l'idéologie dominante.

En janvier prochain, il est question de condamner le communisme au même titre que le nazisme lors d'une séance du Conseil de l'Europe...voilà où cela mène de céder au révisionnisme...voilà où mène cette Europe dans laquelle le PCF s'engage au sein du très social-démocrate Parti de la Gauche Européenne...


Pour refaire de gros pourcentages, il faut que le PCF réaffirme son caractère marxiste-léniniste et révolutionnaire...
Il y a pas la place pour un deuxième PS à peine plus à gauche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Jeu 29 Déc - 0:14

JE SUIS TOUT A FAIT D'ACCORD AVEC TOI SUR TOUTE LE LIGNE!


Mais peut tu me donner plus de precisions(ou unlien)sur cette séance au conseil européen stp?


tongue

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-voto



Nombre de messages : 15
Localisation : Bordeaux/Mérignac
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Jeu 29 Déc - 0:16

Ici un thread s'y référant, je cherche de voir si j'ai mieux.

http://marxisme.alloforum.com/sujet-3911-0-83087-0-0-1-393213-1.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vince

avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Migennes
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Jeu 29 Déc - 19:15

C'est revoltant!

Comment on peut vouloir que les communiste soit considéré comme des nazis?


REVOLTE


tongue

_________________
Vince


El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido QUYALAPAYUN

La Route d'Auschwitz Fut Construite Par La Haine Mais Pavé D'Indiférence(la nature humaine...) Ian Kershaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connolly



Nombre de messages : 6
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Sam 31 Déc - 14:25

STALINE : ANGE OU DEMON?



Il est devenu évident que Staline fut un démon, maître et inspirateur de l'Empire du Mal et de ces succursales, que dis-je l'alter-ego de Hitler, son frère jumeau et même ces derniers temps libéraux on nous explique que Hitler n'est que la conséquence de Staline.

Qu'il fut le dirigeant sanguinaire, irrationnel et psychopathe de l'Union Sovietique de 1924 à 1953.

Pourtant face à ces fausses évidences nous devons tenter de rester ouverts, curieux et surtout de confronter ces articles de foi aux faits, qui "sont tétus" comme disait l'autre diable, Lénine.



Voila un fils de cordonnier, qui, révolutionnaire professionnel, déporté une dizaine de fois en Siberie, dirigeant -parmi quelques autres- aux côtés de Lénine la Révolution d'Octobre 17, devient le chef de l' Union Soviétique après la mort du fondateur.


De quelle situation hérite-t-il ? Il la résume lui-même en 1930 "nous retardons de 50 à 100 ans sur les pays avancés. Nous devons parcourir cette distance en 10 ans. Ou nous le ferons, ou nous serons broyés."

C'est ainsi que se pose la question, être ou ne pas être. Il fait le choix de faire vivre son pays, son peuple, son idéal révolutionnaire.


Pour cela, rien, aucun effort ne sera épargné, aucun sacrifice ne sera évité. Une société toute entière tendue à l'extrême sera soumise à l'impératif : survivre quand le grand choc inéluctable viendra. Mais cette marche forcée acharnée, bien qu'elle demande des efforts et des privations inouïs, apporte en même temps une améloration telle de la vie quotidienne, du plus modeste ouvrier de la plus éloignée des républiques soviétiques, que les masses adhèrent au projet prométhéen de Staline et de ses Bolcheviks. Un véritable enthousiasme de masse soulève les montagnes et finalement, nous le savons tous, c'est cette Russie qui va écraser le nazisme et sauver la civilisation au prix d'une saignée dont l'ampleur nous est inconcevable : 27 millions de morts.....


Alors de distingués censeurs viennent nous dire : mais attendez! Vous sautez bien facilement sur l'odieux pacte de non-aggression germano-soviétique! Et il nous faudra modestement, car les temps sont durs, rappeler qu'avant le pacte il y eu les Accords de Munich et la volonté déclarée des démocraties occidentales d'envoyer le molosse Hitler en finir avec ce communisme que le "cordon sanitaire" n'empêchait pas de métastaser partout. Et de rappeler, avec toujours beaucoup de modestie, comment les démocraties occidentales laissèrent les fascismes égorger la république espagnole qui avait le mauvais goût d'être un peu trop rouge. Et de rappeler, avec encore plus de modestie, que toutes les offres soviétiques de sécurité collective entre elle et la France et l'Angleterre furent ignorées et méprisées.Que le brillant état-major francais dressait des plans de guerre contre l'URSS en pleine "drôle de guerre". Et que par conséquent Staline, n'ayant aucun autre choix, fut contraint de signer le Pacte qui lui permettait de gagner un espace et un temps précieux. Et que dire de sa conduite de la guerre qui fut exemplaire et qui aboutit à voir le drapeau rouge flotter sur Berlin. Mais rappeler cela n'est pas suffisant pour convaincre après 60 ans d'Hollywood, de soldats Ryan et de grandes évasions, aussi faut-il rappeler que sur les 196 divisions que comptait la Wermacht,176 combattirent contre les soviétiques sur le front de l'Est et que ce sont bien la défense de Moscou, la victoire de Stalingrad et celle de Koursk qui furent les vrais et les indiscutés tournants de la 2° guerre mondiale. Et enfin n'oublions pas que la bataille de Berlin coûta 300.000 morts à l'Armée Rouge ce qui est l'équivalent du total des morts américains durant toute le guerre et sur tous les fronts... Ne sous-estimons pas le venin du révisionnisme historique : en 1945, 57% des Francais considéraient l'URSS comme le principal vainqueur de la guerre, ils ne sont plus que 20% en 2005...



Enfin la paix revint et le nom de Staline était prononcé avec respect et reconnaissance dans le monde entier.

Mais une nouvelle guerre commença aussitot : la guerre froide. Avec le même cynisme que quelques années auparavant, la parenthèse de l'alliance anti-fasciste fermée, le monde capitaliste reprit son combat contre "l'Ogre de Moscou" et les mêmes calomnies utilisées par Goebbels reprirent du service, indéfiniment répétées jusqu'à devenir des vérités pour bien des gens de bonne foi. Non que Staline fut un tendre qui tendait la joue gauche quand la droite était frappée, non cet homme des tempêtes avait de l'Ivan le terrible en lui, du Pierre le Grand mais un Ivan ou un Pierre rouge, bolchevick, au service exclusif de son pays et de son peuple et dont la finesse d'analyse, l'intelligence et la capacité de travail éblouissaient même ses pires ennemis comme Churchill. La reconstruction, la poursuite des projets retardés, rebâtir un pays dont le potentiel industriel et agricole avait été en grande partie anéanti par une guerre d'extermination -on l'oublie trop souvent-. Ces objectifs sont mis en cause par une nouvelle croisade anti-communiste dont le coeur, cette fois, est à Washington. Staline y répondra avec la même determination et la même inflexiblité qu'adversaires ou amis lui reconnaissent. De 1947 à 1953 il ripostera coup pour coup.


Mais nos censeurs reviennent à la charge: mais vous avez "oublié" de nous parler du "Goulag" et du "totalitarisme", cher monsieur ! Oui, il vous faudra vous excuser et après une autocritique sincère vous aurez le droit de murmurer que les chiffres fournis par l' American History Review donne 2 millions de prisonniers au Goulag en 1939, ce qui est un pic, -et sans oublier que 70% d'entre eux étaient de droit commun-, ce qui représente moins de prisonniers, par rapport à la population, qu'aux Etats-Unis aujourd'hui ! Et que le nombre de morts pendant toute la période "stalinienne" est de 1 million avec la plus grande part (500 000) pendant la guerre ou tout le monde crevait de faim. On est loin des 20 millions de morts annoncés par Hitler en 1924 dans "Mein kampf" et des 100 millions de morts du "Livre noir du communisme", du plus grand historien de tous les temps, monsieur Courtois, le même qui exige un "Nuremberg" pour le communisme, sans doute pour pouvoir finir le travail qu'Hitler n'avait pas pu achever à cause de cet infernal Staline, justement!


A sa mort le peuple soviétique communie dans une immense douleur : tous savent ce qu'ils doivent à Staline, aucun n'a oublié "soeurs, frères, camarades....." ces mots qui allaient galvaniser et tremper le volonté de résistance du peuple. Ils savent s' ils savent lire à qui ils le doivent, ils savent que si leurs enfants sont ouvriers, ingenieurs, médecins, professeurs à qui ils le doivent, eux qui ont tant souffert savent qu'il a souffert avec eux : il refusa d'échanger son fils, le colonel Jacob Staline, contre le maréchal Von Paulus, "on n'échange qu'un colonel contre un colonel" et son fils mourut. Les sacrifices qu'il exigeait des autres il s'y soumettait aussi. Ca nous change....


L' homme qui meurt ainsi, adoré comme un dieu, n'aime pas l'apparat, ni l'étiquette, ni même l'adulation, ce ne sont que des outils du pouvoir. Il est austère et vit dans une simplicité spartiate mais son rêve est "grandiose", dira de Gaulle, historique. Il pris en main un pays déchiré, affamé, arriéré, quasi moyenâgeux et il en fit la deuxième puissance mondiale qui se lanca à l'assaut du cosmos, le pays où on lisait le plus de livres dans le monde et où, plutôt que de faire un tiercé, on jouait aux échecs. Dans des conditions- qu'il faut toujours avoir à l'esprit car "il faut juger alors avec les yeux d'alors" aurait dit Aragon - d'une violence et d'une dureté extrêmes, des circonstances historiques terribles et implacables, il fut l'homme, violent et dur, terrible et implacable, à qui nous devons notre liberté et notre vie et qui concrétisa le rêve de Spartacus : "je reviendrai et je serai des millions".






Antoine et Dimitri MANESSIS, militants du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)

Antoine c'est le paternel, Dim, c'est votre serviteur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prcf-38.over-blog.net
philou
JC


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Mer 4 Jan - 18:16

moi je pense effectivement que les jc ne sont ni staliniens, trotskistes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komintern



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Mar 25 Avr - 14:15

Bon argumentaire de Conolly mais il n'en reste pas moins vrai que Staline fit des erreurs qui se révélèrent dramatiques. Cela ne lui enlève pas ses réussite mais son autoritarisme inné qui fut un atout pendant la guerre civile fut un défaut pour la suite.
Mais bon une gigantesque manif a réuni plusieurs millions de personnes en 2003 pour les 50 ans de la mort de Staline et des études montrent que 44% des citoyens de l'ex URSS regrettent l'époque de Staline pourcentage qui monte à plus de 50 pour ce qui est de l'URSS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phineas



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   Jeu 27 Juil - 21:51

c'est pas vrai faut arreté un peu staline a souillé a tout jamais le mot "communisme" et la victoire sur les nazi par l'urss on la doit pas a staline mais bien au peuple sovietique qui on perdu 25 000 000 de leur citoyen .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi les JC ne sont pas trotskistes ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les caissières sont parfois de mauvaise humeur?
» Pourquoi les médecins sont-ils toujours en retard ? [Josephine]
» Pourquoi... les planètes sont-elles rondes ?
» Plusieurs sirops antitussifs déconseillés aux bébés
» les muscles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum des jeunes communistes de l'Yonne et de la Nievre :: Koi kon pense-
Sauter vers: